Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'énergie?

Questions, remarques, trucs & astuces...
nst
Posts: 18
Joined: 01 Dec 2014, 08:56

Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'énergie?

Post by nst » 01 Dec 2014, 09:21

Bonjour,

Je possède le Th° depuis 1 mois et j'ai eu très vite l'accès à l'anticipation et au mode PID (1 semaine). Il est branché à une chaudière fioul de +15 ans (pas condensation). J'ai aussitôt activé l'anticipation qui marche vraiment très bien !

Je me pose la question de savoir si, en mettant à part le côté 'confort' d'avoir une température réglé à l'heure voulue, si l'anticipation de chauffe est quelquechose qui contribue à économiser de l'énergie. EN effet, si je souhaite obtenir 18° à 6h30 du matin, la chaudière commence à fonctionner plein gaz à partir de 3h00 (mon réduit est à 16°). En ayant obtenu 18° à 6h30, la chaudière remet rarement en route la journée (ou nous sommes absents et donc consigne à 16°) pour se remettre à chauffer en fin d'après midi pour notre retour vers 18h30.

En réglant moi même l'anticipation sur mon planning (anticipation donc horaire et qui n'aurait rien à voir avec la T° extérieure), disons d'1h. Certe je n'aurai pas la T° de confort souhaitée le matin en me levant, mais une chaleur ressentie sans doute acceptable et qui serait de toute manière comprise entre 16° (réduit nuit) et 18° (confort matin).

Est-il idiot de régler manuellement son anticipation dans un but économique ou faut-il laisser le système le faire à notre place ?

Gaby-Netatmo
Posts: 309
Joined: 07 Jan 2014, 11:47

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by Gaby-Netatmo » 01 Dec 2014, 11:42

Bonjour nst,
Merci pour votre retour.
L'option d'anticipation optimise le moment de début de chauffe afin d'atteindre la consigne demandée au moment voulu.
En d'autre terme, elle améliore le confort de l'habitant tout en réduisant le temps de chauffe inutile d'où les économies d'énergie.

Par contre, si vous n'êtes pas exigeants au niveau de la précision de la température et du confort, c'est vrai que désactiver l'option d'anticipation et avancer légèrement les périodes pourrait réduire la facture énergétique surtout en période de froid.

Gaby-Netatmo

nst
Posts: 18
Joined: 01 Dec 2014, 08:56

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by nst » 01 Dec 2014, 11:58

Merci pour votre prompt réponse.

Effectivement la réponse se situe dans ce que l'on attend dans la précision de la température. En résumé, plus le temps de fonctionnement est réduit, moins on consomme, logique.

nix
Posts: 69
Joined: 30 Nov 2013, 11:32

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by nix » 10 Dec 2014, 20:26

Je confirme, anticipation = meilleur confort mais moins économique.
J'ai constaté qu'il faut environ 1 heure pour augmenter la température de ma maison d'1 degré. En d'autres termes, lorsque la température tombe à 16° en mon absence, il faut 3 heures pour atteindre la consigne de 19° avant mon retour.
Sans anticipation je n'aurais jamais osé déclencher ma chaudière 3 heures avant mon arrivée...

En regardant le graphe depuis 1 an, on voit les 2 dernières barres atteignant 45% de chauffe correspondent à l'activation de l'anticipation. Jamais la chaudière n'avait autant tourné depuis 1 an. (pourtant il a déjà fait aussi froid en hiver dernier).
Image

Ce serait intéressant de pouvoir paramétrer un décalage de l'anticipation pour pouvoir ajuster, sans forcément la désactiver.

dangze
Posts: 1972
Joined: 17 Dec 2013, 17:29
Location: Lyon l'hiver - Olympiada/Ptolemaida (Grèce) l'été...

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by dangze » 10 Dec 2014, 22:53

nix wrote: Ce serait intéressant de pouvoir paramétrer un décalage de l'anticipation pour pouvoir ajuster, sans forcément la désactiver.
En gros, moins anticiper l'anticipation :oops:

Plus je lis de commentaires sur l'anticipation, plus je me demande si c'est une bonne idée de l'avoir proposée ! Je sens que ça va être un sujet chaud cet hiver pour les gens de Netatmo...
dangze - Modérateur du Forum (mais pas de Netatmo)
Therm. 1 : j033eac (versions 69/169) en Grèce
Therm. 2 : j23b946 (versions 69/169) à Lyon
Stat. météo : h0303da (versions 44/132/18) en Grèce

Zib
Posts: 184
Joined: 12 Jan 2014, 11:47

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by Zib » 11 Dec 2014, 10:27

nix wrote:Je confirme, anticipation = meilleur confort mais moins économique.
J'ai constaté qu'il faut environ 1 heure pour augmenter la température de ma maison d'1 degré. En d'autres termes, lorsque la température tombe à 16° en mon absence, il faut 3 heures pour atteindre la consigne de 19° avant mon retour.
Sans anticipation je n'aurais jamais osé déclencher ma chaudière 3 heures avant mon arrivée...
Bonjour nix,

Il y a pour moi un soucis dans votre façon de gérer. On ne baisse pas la température de 3° avec un système de chauffe lent, permettant d'obtenir 1° par heure.

2 hypothèses:
- vous avez un chauffage gaz, bois, ... : vous devriez pouvoir baisser de 3° mais si au final vous ne chauffez que d'1° par heure, le système est manifestement sous-dimensionné
- vous avez un chauffage à plus haute inertie type PAC eau/eau, dalle chauffante, ... : dans ce cas vous ne faites aucune économie à baisser de 3°, un meilleur rendement serait de baisser de 1.5°. 1° de moins c'est 7% d'économie, 1.5° c'est autour de 10%, ça évite l'inconfort de la chauffe lente et évite la sur-consommation pour reprendre 3°. Il est en général intéressant de baisser plus pour des absences de plusieurs jours

Par ailleurs, si vous n'osiez pas déclencher la chaudière 3 heures avant votre arrivée, c'est certainement que vous n'aviez pas non plus la température de consigne à votre arrivée... or si au final vous voulez la température de consigne à votre arrivée, l'anticipation va forcément faire en sorte que vous l'ayez... reste alors à décaler votre planning ou bien mettre la température réelle que vous aviez jusqu'alors à votre arrivée

Zib
Weather station: 70:ee:50:02:77:7a
Relay: 70:ee:50:03:47:3e (v201)
Thermostat: j033ed0 (v71)
Valve 1: o012036 (v75)
Valve 2: o011c3a (v75)
Valve 3: o012031 (v75)

Thibaut
Posts: 7
Joined: 06 Nov 2014, 09:21

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by Thibaut » 11 Dec 2014, 16:29

Il n'y a pas besoin de faire du mal aux mouches...

Si vous ne souhaitez pas avoir la température de confort à l'heure donnée, et bien décalez vos tranches horaires. Vous consommerez moins.
Si vous voulez la bonne température, laissez faire l'anticipation.

C'est le principe d'un thermostat, non?

nix
Posts: 69
Joined: 30 Nov 2013, 11:32

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by nix » 11 Dec 2014, 20:54

Zib wrote: Il y a pour moi un soucis dans votre façon de gérer. On ne baisse pas la température de 3° avec un système de chauffe lent, permettant d'obtenir 1° par heure.

2 hypothèses:
- vous avez un chauffage gaz, bois, ... : vous devriez pouvoir baisser de 3° mais si au final vous ne chauffez que d'1° par heure, le système est manifestement sous-dimensionné
Hello Zib,
J'applique les recommandations de l'ADEME (et de Netatmo) en ce qui concerne les températures de consigne. En l’occurrence j'ai un chauffage au gaz "normal", je ne pense pas qu'il soit sous-dimmensionné mais j'adapte la température de l'eau en fonction de la température extérieure, comme me l'a conseillé Netatmo. Si je la poussais à fond, la température monterait 2 fois plus vite (2 degrés par heure), mais avec une désagréable sensation de points chauds et des overshoot (a l'époque en hystérésis, il faudra que je réessaye en PID).
Zib wrote: Par ailleurs, si vous n'osiez pas déclencher la chaudière 3 heures avant votre arrivée, c'est certainement que vous n'aviez pas non plus la température de consigne à votre arrivée... or si au final vous voulez la température de consigne à votre arrivée, l'anticipation va forcément faire en sorte que vous l'ayez... reste alors à décaler votre planning ou bien mettre la température réelle que vous aviez jusqu'alors à votre arrivée
Absolument, c'est précisément ce que je dis : anticipation = meilleur confort (température atteinte à l'heure voulue), mais moins économique car pour avoir ce confort cela déclenche la chaudière bien plus tôt que ce que je faisais avant. C'est logique. Je ne remet pas du tout en cause l'algorithme d'anticipation, il fait bien son boulot, la température est atteinte pile poil au bon moment.

Je suis juste surpris de constater le avant/après anticipation sur le graphe. Je n'avais pas imaginé un tel écart. Peut-être que d'autres non plus, d'ou l'idée de partager cette info. Effectivement je peux désactiver l'anticipation ou décaler toutes les périodes de mon planning pour compenser... c'est juste un peu relou. D’où l'idée d'un paramètre de décalage.

Les limites du raisonnement c'est de considérer que la consommation est simplement proportionnelle à la durée de consigne d'allumage de la chaudière de la part du thermostat. Je ne suis pas un pro mais je pense qu'en fonction de la température de l'eau, la consigne d'allumage envoyée par le thermostat ne déclenchera pas forcément en permanence l'allumage du gaz. Si la température de l'eau est déjà atteinte, la chaudière ne se déclenchera pas (et donc ne consommera pas de gaz) et fera juste tourner le circulateur alors que le thermostat considère qu'elle est allumée... L'écart de consommation réelle avant/après anticipation ne serait peut être pas si important que cela.

rgc
Posts: 11
Joined: 05 Nov 2014, 15:33

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by rgc » 12 Dec 2014, 11:45

Bonjour, j'apporte mon témoignage sur ce point.
Je confirme que sur ma chaudière le bruleur gaz n'est pas allumé en permanence même si la consigne "boiler on" est envoyé par le relai netatmo. Mais ça c'est lié au type de chaudière ! Elle est récente et dispose d'une régulation de la température de sortie en fonction de la température extérieure et de la température de retour (c'est une ELM Leblanc Egalis Condens qui alimente des radiateurs, elle a un régulateur FW100 intégré avec sonde de température extérieure). Elle est plutôt compliquée à configurer car la courbe de chauffe en fonction de la temérature extérieure est paramétrable et que le réglage idéal est long à obtenir. Tant bien que mal j'ai réussi à stabiliser ces paramètres empiriquement. L'anticipation est activée et mes constatations sont les suivantes en comparant ma consomation de gaz par rapport à l'année dernière avec un thermostat de type tout ou rien avec les mêmes températures extérieur :
- La consommation de gaz est légèrement inférieure cette année avec le thermostat netatmo, pourtant l'anticipation provoque un fonctionnement de la chaudière sur une plage horaire plus importante. A la maison on sent bien un meilleur confort de chauffe.
- Avec l'anticipation, la température la nuit n'a pas le temps de redescendre à un niveau aussis bas que lorsqu'elle est désactivée. Du coup la consigne de température de sortie n'est plus aussi élevée. On bénéficie alors de l'effet condensation de la chaudière. Le bruleur gaz est moins sollicité.
- Le PID provoque de courtes mises en service de la chaudière mais la régulation intégrée à la chaudière tente de lisser ces demandes. La circulation peut très bien continuer entre deux demandes courtes rapprochées si la chaudière estime que le circuit est encore chaud et qu'il reste des calories à dissiper par les radiateurs. Le bruleur gaz reste éteint.

Donc en ce qui me concerne l'anticipation participe surtout au confort. L'économie d'energie n'est pas confirmée mais pourrait être liée à la diminution de l'amplitude de température sur une journée.
thermostat 06:5d:b4

schingouz
Posts: 14
Joined: 13 May 2014, 10:47

Re: Est-ce que l'anticipation participe aux économies d'éner

Post by schingouz » 12 Dec 2014, 17:25

Bonjour RGC,

je lis que tu as installé le netatmo avec le FW100, tu as mis l'influence du netatmo à quelle valeur dans la programmation? (30% je suppose?)

schingouz

Post Reply

Return to “Questions générales”